Jean-François Chalifoux

Président-directeur général

SSQ Assurance

«Jean-François Chalifoux est un leader émergent. Il a déjà fait sa marque en opérant une transformation dans son organisation et en intégrant plusieurs activités de façon fonctionnelle. Il est vraiment en mode innovation», a déclaré le jury du Top 25.


Le résultat net annuel de SSQ se chiffrait à 77,6 M $ en 2016, 64,8 M $ en 2015 et 47,6 M $ en 2013, ce qui représente une croissance de 19,8 % sur un an et de 63,0 % sur trois ans. Le volume d'affaires en assurance est passé de 2,01 G $ en 2013 à 2,34 G $ en 2016, ce qui représente une croissance de 6,3 % sur un an et de 16,6 % sur trois ans.

Yvon Charest

Président et chef de la direction

iA Groupe financier

«Il dirige une institution financière québécoise qui a résolument travaillé à développer son marché hors Québec. Il a fait de multiples acquisitions porteuses et il fait rayonner l'entreprise partout au Canada», a dit le jury du Top 25.

Le résultat net attribuable aux actionnaires ordinaires d'iA Groupe financier est passé de 349,9 M$ en 2013 à 537,2 M$ en 2016. Pour les trois premiers trimestres de 2017, le résultat net se chiffre à 383 M$, soit autant que pour la même période de 2016. Les primes nettes en assurance individuelle sont quant à elles passées de 1,43 G$ en 2013 à 1,69 G$ en 2016.

Richard Payette

Président et chef de la direction

Manuvie Québec

«Manuvie est un leader sur le plan des parts de marché dans plusieurs lignes d'affaires, dont l'assurance et la gestion de patrimoine. Richard Payette est en train de piloter l'intégration complexe de toutes ces lignes d'affaires», a noté le jury du Top 25.

De 2013 à 2016, le revenu net attribuable aux actionnaires de la division canadienne est passé de 0,83 G$ à 1,49 G$. Les primes et dépôts (assurance) sont passés de 10,55 G$ en 2013 à 12,38 G$ en 2016, alors que les primes et dépôts (placements) sont passés de 10,62 G$ à 25,25 G$ durant la même période.

Stéphane Rochon

Président et chef de la direction

Humania Assurance

«C'est monsieur innovation. C'est un bon gestionnaire et il pense innovation. Il essaie toujours de sortir des sentiers battus, de penser différemment. Il s'est engagé pleinement dans les différents projets, dont HUGO», a dit le jury du Top 25.

De 2013 à 2016, le résultat net d'Humania a augmenté de 17 %, pour s'établir à 4,63 M$ à la fin de 2016. Durant la même période, les primes brutes ont progressé de 23 %, pour s'élever à 133 M$ à la fin de 2016. La part de marché sur le plan des primes directes souscrites au Québec est demeurée stable sur cette période, pour se chiffrer à 0,66 % en 2016.