FI Relève
FI RELÈVE – Le réseautage est un cauchemar pour les conseillers intravertis, pourtant il fait partie du métier et est nécessaire au développement sa clientèle, mais aussi sa carrière.
FI RELÈVE – Aimer les gens et être constant, voici les conseils du président et chef de la direction sortant de La Capitale, René Rouleau, aux conseillers de la relève.
FI RELÈVE - L'économie canadienne pourrait se trouver dans un environnement de taux d'intérêt nominal négatif, où le taux directeur de la Banque du Canada serait par exemple de - 0,50 % (depuis juillet dernier, le taux est de + 0,50 %). Bien qu'elle semble peu probable, une telle éventualité implique que les épargnants doivent se tenir sur la défensive. Le 8 décembre dernier, dans un discours devant l'Empire Club of Canada à Toronto, Stephen Poloz, gouverneur de la Banque du Canada, a parlé d'un taux directeur négatif comme d'un outil de politique monétaire non traditionnelle, que son institution gardait à disposition.
FI RELÈVE – Alain Desbiens est un passionné. Arrivé dans la profession par l'entremise de l'assurance de dommage, il a éventuellement rejoint une société de fiducie. « Travailler dans le secteur fiduciaire fut une révélation », indique-t-il.
FI RELÈVE – La présidente et chef de la direction sortante du Mouvement Desjardins, Monique F. Leroux, conseille à la relève de l'industrie financière québécoise de comprendre l'environnement dans lequel elle évolue afin d'être en mesure de bien gérer les risques pour ses clients.
FI RELÈVE – La mort d'un client est un évènement bouleversant pour tout planificateur financier. Le rôle de conseiller prend donc tout son sens à ce moment pour les survivants, et bien plus lorsque ces derniers se retrouvent nouvellement en charge de leurs finances.
FI RELÈVE – La maladie précède souvent la mort. Pourtant, on ne parle pas autant de l'assurance maladie grave comme on le fait pour l'assurance vie. Anne-Marie Girard-Plouffe en fait son cheval de bataille.
FI RELÈVE – Avant d'embrasser une carrière dans les services financiers, Anik Armand se destinait à prendre la relève de son père, dans le domaine du marketing. Mais quand elle a commencé à travailler comme adjointe dans une firme de courtage pendant ses études, elle a tout de suite eu la piqûre de la finance.
FI RELÈVE — Tout comme pour un membre de sa famille ou un conjoint, la mort d'un partenaire d'affaires ne se fait pas sans émotion. Monette Malewski, présidente du Groupe M Bacal a fait de ce type d'évènement son champ d'expertise.
FI RELÈVE - La clientèle féminine préfère faire appel à des conseillers du même sexe qu'elle, est plus encline à recommander son représentant à son entourage, et est plus sensibilisée à l'importance d'avoir une bonne couverture d'assurance. C'est ce que révèle un sondage Finance et Investissement et Investment Executive, mené par Credo Consulting auprès de 4 004 Canadiens depuis octobre 2015.Cette enquête vise à mieux comprendre les enjeux de l'industrie et à trouver comment améliorer la relation entre les conseillers et les épargnants.
FI RELÈVE – Beaucoup de professionnelles sont louées par leurs collègues pour leurs habiletés de leadership collaboratif, mais critiquées pour le fait qu'elles ne sont pas assez décisives et qu'elles consultent trop avant de faire un choix, écrivait Rebecca Shambaugh, spécialiste du leadership dans un récent billet de blogue.
FI RELÈVE - Créer une firme en partenariat ou accueillir un associé en cours de route pour soutenir la croissance peut se révéler une bonne façon de partager certaines responsabilités.Toutefois, la démarche doit être longuement mûrie. Voici cinq éléments à considérer avant de conclure une entente.
FI RELÈVE - Si plusieurs conseillers deviennent directeurs de succursale, ils sont relativement peu nombreux à le rester. Pour plusieurs, entre les exigences de plus en plus lourdes pour les directeurs et la passion du conseil financier, le choix n'est pas si difficile.
FI RELÈVE - Alors que la majorité des professionnels de la finance ciblent les clients fortunés, une poignée de conseillers a plutôt décidé de se consacrer aux petits épargnants. Un choix à la fois moral... et stratégique.
FI RELÈVE - Bien qu'il soit possible de régler une foule de détails par téléphone ou par courriel, dans certains cas, rien ne vaut une rencontre en personne. Pour tirer le maximum de ce tête-à-tête avec votre client, il est toutefois important de choisir le bon lieu et de respecter les règles d'étiquette qui s'imposent.
FI RELÈVE - Il peut être fort avantageux pour les conseillers de travailler en équipe, mais attention : ce n'est pas automatiquement un gage de réussite. La clé est de bien préciser les attentes et les rôles de chacun des membres de l'équipe.