FI Relève
DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES - Les conseillers en services financiers ont intérêt à bien expliquer les services qu'ils offrent s'ils veulent que leurs clients comprennent bien la valeur de leur apport.
FI RELÈVE - Une erreur importante à ne pas commettre lorsqu'on traite avec un client entrepreneur est de le comparer à un gestionnaire, indique Sara Gilbert conférencière et fondatrice de la firme Développement des affaires Strategist(e).
FI RELÈVE - Francis Sabourin a toujours voulu être conseiller, une vocation qui le mène aujourd’hui à diriger sa propre équipe, Sabourin Deraspe Gestion de patrimoine, au sein de Richardson GMP.
FI RELÈVE - Tout le monde doit y trouver son compte dans une relation de mentorat et il est impératif que le mentoré écoute (et mette en pratique) les conseils qui lui sont donnés, explique Sara Gilbert conférencière et fondatrice de la firme Développement des affaires Strategist(e).
FI RELÈVE - La finance est une histoire de famille pour Gino Savard, qui a repris en 2008 le flambeau de son père, Denis Savard, à la tête de MICA Cabinets de services financiers.
FI RELÈVE - « Vous voulez manquer de professionnalisme? Tutoyez votre client et arrivez avec une apparence peu soignée », déconseille Sara Gilbert conférencière et fondatrice de la firme Développement des affaires Strategist(e).
FI RELÈVE – Recevoir de bons conseils d'un conseiller senior peut faire passer la carrière d'un jeune professionnel à la vitesse supérieure, selon Sara Gilbert, fondatrice de Strategist(e) et spécialiste du développement des affaires.
FI RELÈVE - « Beaucoup de clients hésitent actuellement à fournir des recommandations puisqu'ils estiment prendre un risque trop élevé. Les clients croient souvent qu'ils mettent leur propre crédibilité en jeu lorsqu'ils réfèrent un ami ou un membre de leur famille à leur conseiller », indique Michele Soregaroli, co-fondatrice de Transformation Catalyst.
FI RELÈVE — Demander des recommandations à ses clients est une excellente façon de développer ses affaires, selon plusieurs conseillers qui ont accepté de partager les secrets de leur méthode.
FI RELÈVE - Le conseiller senior doit consacrer du temps à son successeur et mettre en place des incitatifs qui correspondent à ses motivations.
FI RELÈVE - Pour un conseiller indépendant qui n’a que quelques années d’expérience, la location d’un grand local à lui seul peut représenter une dépense trop importante. Une autre option déjà bien établie dans le milieu des travailleurs pigistes et des très petites entreprises, s’offre aux conseillers qui aimeraient briser l’isolation du travail à la maison : les bureaux non-traditionnels.
FI RELÈVE – Comment obtient-on une note de 97 % à son examen de l'Institut québécois de planification financière (IQPF)? « En travaillant très fort pendant trois mois », répond Pierre-Luc Lavoie, représentant en épargne collective et planificateur financier à la Caisse Desjardins Vallée de la Matapédia.
FI RELÈVE - Même si la conciliation travail-famille constitue une véritable gymnastique pour tous les travailleurs autonomes, les professionnels indépendants en services financiers doivent jongler avec une contrainte supplémentaire : l'obligation de rencontrer régulièrement des clients, souvent en dehors des heures de bureau.
FI RELÈVE - Papa de quatre enfants âgés entre quatre et neuf ans et vice-président de De Champlain Groupe financier, Patrick Ducharme suggère aux jeunes professionnels indépendants en services financiers de prendre le temps de bien planifier l’arrivée de leur(s) enfant(s).
FI RELÈVE - Effectuer un stage en entreprise dans le cadre de ses études constitue une excellente façon d'acquérir des compétences pratiques, tout en se confrontant aux réalités du secteur et de la finance.