La Banque CIBC rapporte jeudi des hausses de ses résultats nets pour le 4e trimestre de 2017 par rapport à la période correspondante de l'an dernier de même que pour l'ensemble de l'exercice 2017 en comparaison à celui de 2016.



Le résultat net du trimestre conclu le 31 octobre dernier s'est élevé de 25 % à 1,164 M$, comparativement à 931 M$ un an plus tôt. Quant au résultat net ajusté, il a progressé de 21 % pendant la même période de 1,04 G$ à 1,263 G$.

Pour l'exercice 2017, la Banque CIBC a comptabilisé un résultat net de 4,718 G$ et un résultat net ajusté de 4,665 G$, par rapport à un résultat net comme présenté de 4,295 G$ et un résultat net ajusté de 4,104 G$ pour 2016.

Victor G. Dodig, président et chef de la direction de la Banque CIBC, attribue le résultat net record de 2017 à la performance solide de toutes les unités d'exploitation stratégique ainsi qu'à l'acquisition aux États-Unis de The Private Bank.

CIBC indique que la performance des produits de Gestion des avoirs a été avantagé par la croissance des biens administrés et des biens sous gestion attribuable à l'appréciation des marchés et aux robustes ventes nettes de fonds communs de placement à long terme.

M. Dodig soutient que la CIBC est en bonne position pour continuer à générer une croissance durable pour les actionnaires à plus long terme.