alphaspirit/ 123 RF Banque d'images

La Banque de Montréal a rapporté mardi un bénéfice net de 1,4 milliard de dollars (G$) pour son troisième trimestre, une hausse de 11 % comparativement à la même période, l'an dernier.



Le bénéfice s'élève à 2,05 $ par action ordinaire, alors qu'il était de 1,86 $ par action au troisième trimestre, l'an dernier.

En matière de gestion de patrimoine, le bénéfice net comptable a été de 264 M$, soit une hausse de 63 M$, ou de 32 %, sur un an. Le bénéfice net ajusté, lequel ne tient pas compte de l'amortissement des immobilisations incorporelles liées aux acquisitions ni des coûts d'intégration des acquisitions, s'est chiffré à 279 M$, ayant augmenté de 52 M$, ou de 23 %, en regard d'il y a un an, en raison de la progression des revenus nets, facteur atténué par la hausse des charges.

À 188 M$, le bénéfice net comptable des activités traditionnelles de gestion de patrimoine s'est renforcé de 41 M$, ou de 28 %, sur un an, et leur bénéfice net ajusté a atteint 203 M$, en hausse de 30 M$, ou de 17 %, ce qui reflète l'essor des activités et l'amélioration des marchés boursiers.

Le bénéfice net des activités d'assurance a atteint 76 M$, pour une croissance de 22 M$, ou de 43 %, étant donné qu'un an plus tôt, il y avait eu des variations défavorables des marchés alors qu'au trimestre à l'étude, des variations favorables des marchés ont eu une légère incidence positive.

Le dividende de BMO pour le quatrième trimestre demeurera toutefois à 0,90 $ par action.