Gestion d’actifs CIBC lance de nouveaux portefeuilles à gestion passive, réduit les frais de 66 fonds communs de placement (FCP) et procédera à la dissolution de plusieurs solutions de placement.


« Les Canadiens recherchent choix et valeur lorsqu'il est question de solutions de placement. C'est pourquoi nous avons apporté plusieurs améliorations à notre gamme de produits, afin d'en améliorer le coût et l'accessibilité, les changements annoncés aujourd'hui résultent de l'évolution des besoins de nos clients », a dit David Scandiffio, président et chef de la direction, Gestion d'actifs CIBC, par voie de communiqué.

La société lance les portefeuilles passifs CIBC, qui seront accessibles à compter du 31 juillet. L'objectif de cette gamme de portefeuilles devrait répondre aux différents profils de risque des investisseurs, selon l'institution.

CIBC renoncera également à une partie de ses frais de gestion et/ou absorbera certaines dépenses de 48 FCP à partir du 1er septembre.

De plus, l'institution financière réduit le placement initial minimal pour accéder à certaines solutions de placement. Ainsi, le montant de placement minimal du Programme de placements privés Renaissance est abaissé à 100 000 $, alors qu'il était que 150 000 $ et le placement minimal pour les portefeuilles Axiom passe de 25 000 $ à 500 $.

Également, les familles détenant des actifs supérieurs à 250 000 $ dans un ou plusieurs Mandats privés Renaissance seront exemptées du montant minimal de 100 000 $ par fonds. Auparavant, les familles devaient détenir des actifs d'au moins 500 000 $.

Finalement, Gestion d'actifs CIBC fermera plusieurs catégories de FCP en raison « de la taille relativement petite de leur actif et du faible nombre de porteurs de parts. »

Les investisseurs des catégories dissoutes recevront un avis écrit au moins 60 jours avant le 13 octobre 2017, date prévue de la dissolution.