La division canadienne de la Banque HSBC a dégagé un bénéfice avant impôt de 228 M$ au deuxième trimestre (t2) de 2017, en hausse de 36 % par rapport à la même période de l’année précédente.


L'institution financière attribue la hausse de 60 M$ à la reprise des pertes de valeur liées aux prêts résultant d'une amélioration des conditions de crédit, principalement dans le secteur pétrolier et gazier.

Elle a totalisé 46 M$ pour les présents résultats trimestriels, une amélioration de 100 M$ par rapport au deuxième trimestre de 2016.

Le secteur d'activité des services bancaires internationaux et des marchés a, pour sa part, diminué de 14 M$ au t2, soit 28 % de moins qu'au t2 de 2016. En 2016, l'institution financière avait eu la main chanceuse dans une transaction portant sur des titres à revenu fixe, permettant des résultats supérieurs.

Pour le deuxième trimestre de 2017, la banque a déclaré et versé des dividendes d'un montant de 47 M$ sur ses actions ordinaires, ce qui représente 1 M$ de moins qu'au trimestre correspondant de 2016. 

Des dividendes trimestriels réguliers ont été déclarés sur toutes les séries d'actions privilégiées de catégorie 1 de la Banque HSBC Canada, à savoir des dividendes de 0,31875 $, de 0,3125 $ et de 0,25 $ par action des séries C, D et G, respectivement, et seront versés le 30 septembre 2017 aux actionnaires inscrits le 15 septembre 2017.