Les investisseurs se heurtent à trois obstacles lorsqu’il s’agit d’investir, soit le manque de liquidité, une tolérance au risque faible et un manque de connaissances financières, d’après une étude du Forum Angus Reid, commanditée par Tangerine.


Une quantité d'argent insuffisante pour faire des placements revient pour 70 % des répondants n'ayant pas de compte d'investissement.

La crainte de perdre de l'argent et le manque de renseignement sur la façon d'investir leur capital lié à la complexité de cet univers est un obstacle pour 25 % et 20 % respectivement des répondants.

Pourtant, un petit coup de pouce pourrait diminuer les obstacles à l'entrée dans le monde de l'investissement pour la majorité d'entre eux, puisque les deux tiers des non-investisseurs reconnaissent qu'investir devrait être une priorité, et ce, même s'ils sont endettés.

Ces derniers offrent des pistes de solutions à ceux qui souhaiteraient les guider dans le monde de l'investissement, puisque la moitié des répondants ont souligné que la retraite serait une raison pour les inciter à investir.  

Plus du tiers (36 %) ont identifié faire fructifier leur argent plus rapidement et pour trois personnes sur 10, c'est la réalisation d'un projet important qui les inciteraient à investir.

Le sondage en ligne a été mené auprès de 1510 adultes canadiens choisis au hasard parmi les panélistes du Forum Angus Reid, le 30 et 31 août 2017.