C'est mardi, le 24 octobre, que le gouvernement fédéral fera sa mise à jour économique.



L'exercice, prévu chaque automne, offre les plus récentes prévisions économiques et budgétaires du gouvernement.

Au dernier budget fédéral, déposé en mars dernier, les comptes de l'État accusaient un déficit de 23 milliards $ pour 2016-2017 et en prévoyaient un de 28,5 milliards de dollars (G$) pour 2017-2018.

Après le premier trimestre de l'année financière, les prévisions du gouvernement n'avaient pas bougé.

Le gouvernement Trudeau prévoit des déficits supérieurs à 10 G$ au moins jusqu'en 2021-2022 afin de mettre de l'avant ses initiatives visant à stimuler l'économie, comme ses importantes dépenses dans les infrastructures. Il n'a pas encore annoncé quand il compte revenir à l'équilibre budgétaire.

Les documents du 24 octobre pourraient détailler l'impact de la réforme fiscale sur les coffres du gouvernement fédéral.

Depuis le début de la semaine, le ministre Bill Morneau a annoncé quelques rajustements à cette réforme. Lundi, le gouvernement a également annoncé une réduction du taux d'imposition des petites et moyennes entreprises, taux qui passera de 10,5 % à 10 % dès janvier. Il sera réduit à nouveau en janvier 2018 pour se fixer à 9 %.