Économie/marchés
Les milieux financiers et économiques ont accueilli favorablement la mise à jour économique présentée par le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitão, et l’état des finances publiques qui affichent un surplus budgétaire de 2,2 milliards de dollars (G$).
La Banque du Canada a revu à la baisse ses prévisions d’inflation. Or, « les autorités monétaires n'hésiteront pas à réduire le taux cible des fonds à un jour si jamais la remontée anticipée de l’inflation devait faire faux bond », estime Benoit Durocher, économiste principal au Mouvement Desjardins.
Le gouvernement Couillard injecte dès maintenant l'équivalent de 410 millions de dollars (M$) par année dans les réseaux de la santé et de l'éducation, indique une mise à jour économique présentée mardi.
PRIMEUR– Ottawa a annoncé il y deux semaines qu'il resserrait à compter du 17 octobre les conditions d’emprunt pour les nouveaux acheteurs immobiliers n'ayant pas une mise de fonds de 20%. La mesure sera étendue à tous les acheteurs à compter du 30 novembre, a appris Les Affaires.
PRIMEUR– Ottawa a annoncé il y deux semaines qu'il resserrait à compter du 17 octobre les conditions d’emprunt pour les nouveaux acheteurs immobiliers n'ayant pas une mise de fonds de 20%. La mesure sera étendue à tous les acheteurs à compter du 30 novembre, a appris Les Affaires.
Les investisseurs en titres à revenu fixe qui ont spéculé sur une remontée des taux en ont pris pour leur rhume ces dernières années. Un tel scénario ne doit pas pour autant être négligé, prévient Desjardins dans sa récente analyse des marchés obligataires.