Économie/marchés
L'annonce «phénoménale» en ce qui a trait aux impôts des particuliers et des sociétés promise par Donald Trump a finalement eu lieu avec près de deux mois de retard. Curieusement, lors des deux séances boursières qui ont suivi, les indices ont très peu réagi. Serait-ce que l'on doute de la réalisation de ce plan de réforme fiscale?
Le Top 8 des courtiers québécois 2017 a été réalisé à partir d’entrevues téléphoniques par nos sondeurs Marie-Claude Lessard Larose et Abdelkader Rahli. Frédéric Roy a colligé et analysé les données.
L’indice S&P 500 a touché son sommet il y a près de deux mois, soit le 1er mars. Bien que depuis ce moment le recul a été plutôt mitigé, n’excédant pas 3%, le graphique des variations quotidiennes laisse croire qu’une tendance à la baisse est peut-être en train de se former.
Contrairement à la croyance populaire américaine, et aux accusations portées par le président Trump, aucun pays ne manipule sa devise pour favoriser ses exportations.
Même si l'économie canadienne pourrait bientôt commencer à récolter les bénéfices économiques attribuables au progrès technologique, elle devrait aussi se préparer à de douloureux effets secondaires comme des pertes d'emplois et de plus grandes inégalités de revenus, a prévenu mardi une responsable de la Banque du Canada.
Le Fonds monétaire international (FMI) s'attend à une croissance de l'économie canadienne cette année, mais croit que cette amélioration sera plus modeste que celle prédite la semaine dernière par la Banque du Canada en raison du renforcement inattendu de plusieurs secteurs.
Après un premier trimestre décevant, la bourse canadienne pourra-t-elle redevenir le parquet le plus performant comme ce le fut le cas en 2016 ? Il semble qu’une fois de plus cela dépendra beaucoup du prix du pétrole.
La grande région de Montréal vient de gagner un échelon. La ville vient en effet au 14e rang des plus grands centres financiers internationaux, ayant ainsi gagné une position par rapport à l’an dernier, indique le récent classement publié par la firme londonienne Z/Yen.
FI TV - Luc Vallée, stratège en chef chez Valeurs mobilières Banque Laurentienne (VMBL), indique avoir été impressionné par la résilience des marchés boursiers en 2016 qui se sont maintenus à travers des événements difficiles comme le Brexit et l'élection de Donald Trump.