madpixblue / 123RF Banque d'images

NOUVELLES DU MONDE – Dennis Mitchell et Scott Colbourne ont quitté Sprott Asset Management la semaine dernière, après l'achèvement de la vente des activités de fonds communs de placement (FCP) de l'entreprise, aux dirigeants John Wilson et James Fox.


Les départs de Dennis Mitchell, gestionnaire de portefeuille sénior et vice-président principal, et Scott Colbourne, co-chef d'investissement, suivent la fin de la première phase d'acquisition des actifs diversifiés canadiens de Sprott par SPR, une société issue du rachat.

En avril, le gestionnaire d'actifs alternatifs basé à Toronto, Sprott, a annoncé que John Wilson, président-directeur général de Sprott Asset Management et James Fox, son président, avaient acheté les activités, qui avaient 3 G$ en actifs sous gestion à l'époque, pour un montant de 46 M$.

Dennis Mitchell a rejoint la société en septembre 2015 après avoir quitté Sentry Investments, où il était chef des placements.

« Nous remercions Scott et Dennis pour leurs contributions et leur souhaitons tout le meilleur dans leurs efforts futurs », a dit John Wilson dans un communiqué.

SPR a également annoncé que Jeff Sayer est devenu principal responsable de la gestion du Fonds Sprott Global Infrastructure, du Sprott Global Real Estate Fund, de Sprott Focused Global Dividend Class, de Sprott Concentrated US Dividend Class, Sprott Focused Global Balanced Class et Sprott Focus US Balanced Classe.

De plus, Mark Wisniewski et Chris Cockeram sont devenus les principaux responsables de la gestion du Fonds d'obligations diversifiées Sprott, de la Catégorie d'obligations diversifiées Sprott, du Fonds d'obligations à court terme Sprott et de la Catégorie d'obligations à court terme Sprott.

« Nous sommes fiers de la profondeur et de l'expérience de notre équipe d'investissement, qui reste axée sur la production alpha et la performance à long terme pour nos porteurs de parts», a ajouté John Wilson. « Nous sommes heureux d'avoir Mark, Jeff et Chris qui assument ces nouvelles responsabilités ».