L’ancien président du Mouvement Desjardins, Claude Béland, lance une autre flèche à destination de son ancienne institution. Il soutient que le mandat social des caisses populaires passe désormais deuxième, derrière les profits.



C'est l'annonce récente des fermetures de certains points de service et de guichets automatiques dans les villages du Kamouraska et de la Matanie qui a provoqué ce nouvel accès de dépit de l'ancien dirigeant, rapporte Radio-Canada.

Dès le 5 mars, six centres de services seront fermés au Kamouraska. Il n'y aura plus aucun point de service dans les villages le long de la 132 entre La Pocatière et Rivière-du-Loup, une distance de 70 kilomètres. Par ailleurs, trois points de service fermeront aussi en Matanie.

Lire la suite via Conseiller.ca