L'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) a fait état vendredi d'un rendement de 4,0 % pour son troisième trimestre, en tenant compte de tous ses coûts.



La valeur de l'actif net de la caisse du RPC a grimpé à 337,1 milliards de dollars (G$) en date du 31 décembre, alors qu'il était de 328,2 G$ à la fin du trimestre précédent.

Selon l'OIRPC, cette augmentation est attribuable à un bénéfice net de 13,1 G$ après tous les coûts, auquel ont été soustraits 4,2 G$ pour verser les prestations du RPC.

La caisse de retraite reçoit normalement plus de cotisations au RPC qu'elle n'en a besoin pour verser ses prestations pendant la première partie de l'année calendaire. Cela est partiellement contrebalancé par des versements de prestations supérieurs aux cotisations dans les derniers mois de l'année.

Pour les neuf premiers mois de l'exercice financier en cours, l'OIRPC affiche un rendement net de 6,7 %, déduction faite de tous les coûts.

L'OIRPC investit, pour le compte de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires, les fonds dont le RPC n'a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes.