Nouvelles
FOCUS FCP - Alors que le géant des fonds communs de placement de Toronto, Société de Gestion AGF, approche de son soixantième anniversaire l'an prochain, son président du conseil et chef de la direction, Blake Goldring, prévoit de grandes festivités.Placements AGF, la filiale de gestion de placement d'AGF, s'est efforcée de retrouver sa trajectoire de croissance positive depuis que la crise financière mondiale de 2008 a déstabilisé l'entreprise. AGF, toujours l'un des 10 premiers gestionnaires de portefeuille du Canada, a connu une période difficile de plusieurs années de sous-performance des placements, de roulement des gestionnaires de portefeuille, de rachats de fonds de détail et de départs de clients institutionnels.
Bien que les banques augmentent leur part de marché d'actif en fonds communs de placement (FCP) année après année, certaines sociétés de FCP de niche continuent d'augmenter leur actif sous gestion (ASG).«Ces sociétés se concentrent sur des secteurs d'activité que les grands manufacturiers ne couvrent qu'en surface. Ils offrent des solutions précises pour des secteurs en demande», dit Dan Hallett, vice-président et associé chez HighView Financial Group.
Si l'industrie des fonds communs de placement (FCP) était une course automobile, Fidelity serait un bolide de tête.En 2015, Fidelity est arrivée au premier rang des manufacturiers canadiens pour les entrées nettes de FCP (+ 9,77 G$), révèle Investor Economics dans son analyse «2016 Insight Annual Review». Elle revient ainsi en tête de ce classement, place qu'elle avait occupée pour la dernière fois en 2011. Et la société occupe le troisième rang au palmarès des parts de marché au Canada avec des parts de 7,1 %, après RBC Gestion mondiale d'actifs et Gestion de placements TD.
Y a-t-il une bulle du crédit en Chine ? La classe moyenne québécoise est-elle en déclin ? La Grèce peut-elle refuser de payer sa dette ? Des taxes sur les boissons gazeuses, les croustilles et la crème glacée pourraient-elles contribuer à réduire l'obésité au sein de la population ? Quel est le seuil de revenus nécessaire pour faire partie du 1 % des personnes les plus riches du Québec ? Ce livre explique les tenants et les aboutissants de 60 sujets d'actualité économique, traités en quatre ou cinq pages chacun. Illustré de nombreux graphiques, tableaux et photos, il instruit et captive comme un bon journal ou une bonne émission d'affaires publiques. L'ouvrage a été écrit par Gérald Filion, journaliste de Radio-Canada, et l'économiste François Delorme, qui enseigne à l'Université de Sherbrooke. Un beau cadeau de Noël à offrir...
Les Canadiens sont de plus en plus endettés. Ce qui ne les empêche pas pour autant de mettre de l'argent de côté alors que le Canada vient au 15e rang des pays où l'on épargne le plus.
FI TV - Pas besoin d'être un maniaque de la vidéo pour produire des capsules pour ses clients, rappelle Hugo Neveu, conseiller en sécurité financière, représentant de courtier en épargne collective et courtier hypothécaire chez SF3.
NOUVELLES DU MONDE - À l’aube de sa soixantaine et après treize années à la barre de l’entreprise, Richard Gagnon quittera la présidence d’Humania Assurance d’ici la fin de la présente année afin d’amorcer une phase moins active de sa carrière.
L'Association canadienne des courtiers de fonds mutuels (ACFM) propose de nouvelles mesures pour réglementer l'utilisation du titre de planificateur financier dans le reste du Canada.
L'Empire, Compagnie d'Assurance-Vie, a déclaré un résultat net attribuable aux actionnaires ordinaires de 38,1 millions de dollars (M$) pour le troisième trimestre de 2016, comparativement à 22,2 M$ pour la période comparable de 2015. Le résultat net attribuable aux actionnaires ordinaires pour l'exercice à ce jour est de 100,2 M$, comparativement à 92,4 M$ en 2015.
Le régime enregistré d'épargne-études pourrait être considéré comme le plus négligé des abris fiscaux. Seulement 53 % des parents ont ouvert un compte REEE, selon un sondage mené par l'association CPA Canada, ce qui veut dire qu'il y en a beaucoup qui n'économisent pas expressément en vue des études post-secondaires de leur enfant.
Les activités de réglementation et d'encadrement de l'Autorité des marchés financiers (AMF) sont bien connues des institutions et autres organisations financières québécoises. Son rôle sur la scène internationale l'est beaucoup moins, constate son pdg Louis Morisset, qui a profité de la tribune du Cercle de la finance internationale pour faire valoir ce volet méconnu de l’organisation.
Dans son mémoire déposé dans le cadre des consultations sur 33-404, le Groupe Cloutier sonne l'alarme sur la consolidation, l'impact des réformes réglementaires successives et sur l'arbitrage réglementaire entre le secteur du placement et de l'assurance.