Nouvelles
«Je me suis rarement chicané avec des gens dans ma vie, mais lorsque ça m'arrive je sais que mettre des avocats là-dedans c'est rarement la meilleure solution. Ce qu'il faut, c'est de m'asseoir avec la personne et de régler le problème », lance d'amblée Daniel Guillemette en parlant du conflit entre la Chambre de la sécurité financière (CSF) et le Conseil des professionnels en services financiers (CDPSF).
Les cyberattaques se raffinent et sont devenues monnaie courante. La situation pousse l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) à mettre l’accent sur la sécurité informatique.
La première présidente de l’histoire de l’ACCAP-Québec, Lyne Duhaime, trace un bilan positif de sa première année en poste. Elle souhaite continuer à mieux faire connaître son organisation, notamment en regard de certains dossiers importants.
NOUVELLE DU MONDE - Gestion d’actifs Manuvie a recruté Neil Summers pour occuper un nouveau poste de dirigeant du Service à la clientèle EMOA et Soutien aux ventes.
L’Association canadienne du commerce en valeurs mobilières (ACCVM) accueille favorablement certaines propositions visant les obligations des conseillers, courtiers et représentants envers leurs clients, tout en exprimant des réserves à l’égard d’autres éléments de réforme.
L’Association canadienne du commerce en valeurs mobilières (ACCVM) accueille favorablement certaines propositions visant les obligations des conseillers, courtiers et représentants envers leurs clients, tout en exprimant des réserves à l’égard d’autres éléments de réforme.
Le marché canadien des premiers appels publics à l’épargne (PAPE) est en panne sèche.
Le marché canadien des premiers appels publics à l’épargne (PAPE) est en panne sèche.
Le stratège boursier François Trahan qui conservait une vision positive des marchés depuis le début de 2016 prévoit depuis la mi-septembre une période négative qui aura des conséquences plus sérieuses que par le passé.
Selon Thoma Daneau, stratège marketing chez Daneau + Truong, un réseau a le vent dans les voiles en ce moment, Snapchat. «Les jeunes aiment les vidéos et les photos drôles, instantanées et éphémères, explique-t-il. C'est ce qui attire les moins de 24 ans, qui utilisent à peu près tous Snapchat.»En plus de ce réseau, les plus populaires auprès des milléniaux sont Instagram, Vine, le service de messagerie Whats-App et Pinterest.
Depuis une dizaine d'années, les taux de déchéance de certains types de polices d'assurance posent des risques accrus aux compagnies d'assurance vie. La situation est devenue suffisamment préoccupante pour que l'Autorité des marchés financiers (AMF) traite de ce risque dans son dernier «Rapport annuel sur les institutions financières».Il s'agit d'une préoccupation nouvelle, absente des rapports annuels des dernières années.On peut lire, dans le rapport 2015 : «Les résultats passés ayant démontré que la réalité peut être assez différente des prévisions, l'Autorité considère que l'expérience relative aux taux de déchéance est un facteur de risque qui devrait être considéré par chaque assureur dans son dispositif d'évaluation interne de ses risques et de sa solvabilité».
Les investisseurs canadiens ont un curieux penchant pour les titres locaux, c'est bien connu. Notre journaliste Richard Cloutier en discute avec le conseiller Philippe Pratte, dans un entretien que vous retrouverez en page 8, mais aussi dans une série d'articles parus sur le Web (http://bit.ly/2ceoDqf). Deux thématiques sont au menu : comment investir au Canada sans tomber dans le piège de la surconcentration dans les ressources et les financières, et comment combattre le biais de vos clients en faveur des sociétés nationales.