glopphy / 123rf

Les fonds négociés en Bourse (FNB) ont terminé l’année 2017 sur les chapeaux de roues, avec une augmentation des actifs sous gestion de 29 %, indique le rapport de Daniel Strauss et son équipe de la Banque Nationale.


Les FNB au Canada ont terminé l'année avec un afflux de capitaux de 26 G$, une hausse de 56 % par rapport à l'année record 2016.
 
Après environ 20 ans d'existence répertoriée par les analystes, le produit est devenu un véhicule de placement d'importance relative dans les portefeuilles des investisseurs.
 
Depuis la fin de l'année, pour chaque 10 $ investi en fonds communs de placement, l'équivalent d'un dollar est placé en FNB, ce qui démontre un certain intérêt envers le produit.
 
Le nombre de manufacturiers a également explosé dans les dernières années, passant de 12 à 28 entre décembre 2015 et décembre 2017.
 
Le nombre de FNB a pour sa part augmenté de 169 en 2017, en provenance de 24 manufacturiers différents, une augmentation de 70 % par rapport à l'année précédente. À l'heure actuelle, il existe 648 FNB dans le marché canadien.
 
Les nouveaux produits ont contribué à 22 % des nouvelles entrées d'argent en 2017, constate Daniel Strauss et son équipe.
 
Les actifs sous gestion ont poursuivi leur progression et ont atteint 147 G$ à la fin de l'année dernière. Un taux de croissance annuel composé de 23 % au cours des 10 dernières années, d'après l'analyse de la Banque Nationale.
 
Consolidation à l'horizon ?
 
Pas moins de 11 manufacturiers ont fait leur apparition en 2017. Cependant, certains signes de consolidation ont également été observé, soulignent les analystes.
 
Ainsi, deux acquisitions tardives en 2017 supportent cette analyse. En effet, Evolve Funds a annoncé l'acquisition de Sphere's ETF en novembre, alors que WisdomTree a fait l'acquisition de Questrade ETFs en décembre.