Même si sa popularité ne cesse de grandir, l’investissement responsable est encore freiné par de nombreux mythes qui ont la vie dure. Rosalie Vendette, conseillère principale, investissement responsable chez Desjardins Gestion de patrimoine, a tenu à démêler le vrai du faux.



« L'investissement responsable n'est pas un effet de mode, assure-t-elle. Aujourd'hui, environ 68 000 milliards de dollars américains, soit la moitié des actifs mondiaux, sont engagés envers les enjeux environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance (ESG). »

Au Canada, l'actif géré en fonction de critères ESG atteint 1500 G$, tandis qu'il approche les 500 G$ au Québec.

Malgré cet engouement, de nombreux investisseurs croient toujours que d'intégrer des critères ESG à leur politique de placement nuira aux rendements.

Lire la suite sur Avantages.ca