zenstock / 123RF Banque d'images

Le robot-conseiller Wealthsimple lance les placements halal, un portefeuille de placements adhérant aux règles de la charia, la loi islamique.



La finance islamique interdit certaines activités commerciales dont tout ce qui se rapporte à l'alcool, le tabac et les jeux d'argent. De même, elle ne permet pas de s'endetter pour générer des bénéfices, limitant le nombre d'entreprises.

« Beaucoup de produits financiers courants sont inaccessibles pour les musulmans pratiquants, alors que bon nombre d'options conformes à la charia sont dispendieuses ou ont des minimums élevés. Nous voulions offrir un portefeuille qui avait tous les avantages de nos autres portefeuilles tout en respectant les pratiques d'investissement islamique », a dit Michael Katchen, président et cofondateur de Wealthsimple, par voie de communiqué.

Le portefeuille suivra une stratégie d'investissement passive suivant des segments du marché, et il n'y aura pas de minimum requis dans le compte. Il est composé de 50 titres qui suivront l'index islamique ACWI de MSCI.

Les frais liés à ce portefeuille se situent entre 0,40 % à 0,50 % en fonction des actifs sous gestion et selon le montant total investi.

Wealthsimple a développé le portefeuille d'investissement avec MSCI, dont le comité d'experts de la charia a approuvé la méthodologie.