kwanchai / 123RF Banque d'images

Les cotisations aux régimes enregistrés d'épargne retraite (REER) ont atteint 39,2 milliards de dollars (G$) en 2015, en hausse de 1,5 % par rapport à 2014. Le nombre de cotisants reste pratiquement inchangé depuis 2009, à un peu moins de 6 millions de contribuables, selon Statistique Canada.



Au Québec, les cotisations au REER ont augmenté de 2,2 % à 9,4 G$ et le nombre de cotisants (1,53 million) est sensiblement le même. En Ontario, quelque 2,2 millions de contribuables ont investi 14,9 G$ dans leur REER.

L'Île-du-Prince-Édouard (+6,4 %), le Nunavut (+4,9 %) et la Colombie-Britannique (+4,3 %) ont connu les hausses de cotisations les plus fortes, tandis que les Territoires du Nord-Ouest (-3,7 %) et l'Alberta (-3,1 %) ont affiché les baisses les plus prononcées.

Le pourcentage de déclarants ayant cotisé à un REER a légèrement diminué, passant de 23,0 % en 2014 à 22,9 % en 2015. De 2013 à 2014, le pourcentage de déclarants ayant cotisé à un REER avait également connu un léger recul, passant de 23,4 % à 23,0 %.

Cette tendance à la baisse a été observée au cours des 15 dernières années, le pourcentage étant passé de 29,1 % en 2000 à 26,3 % en 2005, puis à 24,3 % en 2010. Le plus grand nombre de cotisants atteint au cours des 10 dernières années a d'ailleurs été enregistré en 2007, année où un peu moins de 6,3 millions de particuliers avaient cotisé à un REER.

La cotisation médiane au Canada en 2015 s'est établie à 3 000 $, un montant inchangé par rapport à 2013 et à 2014, comparativement à 2 650 $ au Québec.

Parmi les régions métropolitaines de recensement (RMR), Calgary (4 020 $) a enregistré la cotisation médiane à un REER la plus élevée, suivie de Vancouver (3 760 $) et de Toronto (3 620 $). Les contributions médianes dans la RMR de Montréal (3 000 $) sont équivalentes à la moyenne canadienne, mais inférieures dans les RMR de Québec (2 600 $), Gatineau (2 580 $), Trois-Rivières (2 500 $) et Sherbrooke (2 450 $).

Rappelons que les Canadiens ont jusqu'au 1er mars pour cotiser à leur REER pour l'année d'imposition 2016.