Seuls 31 % des Québécois affirment qu’ils ont l’intention de cotiser à un REER cette année, selon le sondage annuel mené par H&R Block.



Il s'agit d'une proportion moindre que celle relative aux répondants pour l'ensemble du Canada, qui est de 33 %.

L'étude de H&R Block montre aussi que 35 % des Québécois cotiseront à un CELI, contre 37 % pour les Canadiens.

Les Canadiens de 34 à 43 ans (43 %) sont les plus susceptibles de cotiser à un REER avant la date limite cette année. Concernant le CELI, ce sont les Canadiens de 18 à 34 ans qui, dans une proportion de 44 %, sont les plus susceptibles de cotiser cette année

Les Canadiens ont jusqu'au 1er mars pour cotiser à leur REER. De même, la date limite pour que les documents financiers soient reçus et triés par l'Agence du revenu du Canada (ARC) est le 30 avril 2018.