Recherche
Cinq ans après son lancement, les Canadiens ont toujours de fausses perceptions à propos du CELI (compte d'épargne libre d'impôt), même si leurs connaissances s'améliorent un peu, révèle un sondage réalisé pour Placements Mackenzie.
Les gestionnaires de patrimoine surestimeraient leur compréhension des besoins des jeunes particuliers fortunés, selon le Rapport sur la richesse dans le monde en 2015, qui établie à 15 %, l'écart qui sépare la perception des jeunes particuliers fortunés à l'égard de la compréhension de leurs besoins par leurs gestionnaires de patrimoine et la perception des gestionnaires de patrimoine à cet égard.
Pour les professionnels à leur propre compte (médecins, dentistes, avocats et architectes, par exemple), les économies fiscales réalisées en créant leur propre société ne sont plus à démontrer. En constituant une entreprise en société, on peut soit conserver ses bénéfices, soit verser des dividendes, et garder ainsi le contrôle du montant et de l'échéancier de son imposition personnelle. Une stratégie moins bien connue mais tout aussi efficiente d'un point de vue fiscal consiste à transférer des polices d'assurance vie à la société.
TOP 9 DES COURTIERS – L'adoption des médias sociaux au sein des firmes varie alors que certains courtiers performent beaucoup mieux que d'autres à ce chapitre.
Seulement 53 % des parents ont ouvert un régime enregistré d'épargne-études (REEE), selon les résultats d’une enquête nationale menée en 2014 pour les Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada).
Quarante-deux pour cent des acheteurs d'une première propriété espèrent que leurs parents ou leurs proches les aideront à financer l'achat de leur maison, ce qui représente une augmentation de 12 % par rapport à l'année dernière, selon un récent sondage commandité par la Banque de Montréal.
Les Canadiens de la génération du millénaire, soit les 18 à 34 ans, estiment être en mesure de profiter de tous les crédits d’impôt et les déductions fiscales auxquels ils ont droit, selon une enquête faite pour BMO Nesbitt Burns.
La population québécoise est d'accord : il est important d'optimiser sa facture fiscale. Dans une proportion de 95 %, les Québécois considèrent très ou assez important de maximiser sa fiscalité, selon un sondage réalisé pour Desjardins gestion de patrimoine. Cependant, le tiers des résidents de la province n'ont aucune stratégie en la matière.
Le concept de placement à faible volatilité avait déjà les faveurs de Jean Masson, mais c'est un document de recherche publié en 1991 par Robert Haugen suivi d'une rencontre avec ce dernier à l'université Washington de St. Louis, qui ont fait définitivement pencher la balance pour M. Masson, ex-professeur de finances actuellement directeur général de Gestion de placements TD à Montréal.
Quatre Canadiens sur cinq croient que pour atteindre leur objectif d'épargne pour la retraite, leur portefeuille doit obtenir un rendement d’au moins 4 %, selon un sondage effectué par Léger pour le compte de Gestion d'actifs CIBC.
Quatre-vingt-dix-sept pour cent des participants de régimes à cotisations déterminées (CD) et 90 % des participants de régimes enregistrés d'épargne-retraite (REER) collective considèrent que leur régime atteint leurs objectifs de départ à l'égard des régimes de capitalisation, selon les répondants d'une étude commanditée par la Great-West.
Huit Québécois sur dix disent faire de leur santé financière une priorité en 2015, selon un sondage de TD Canada Trust. Cependant, leur vision de ce que représente cette santé financière diffère grandement.