Sylvie Hunter écope d'amendes totalisant 9 000 $ pour avoir conseillé et aidé quatre personnes à faire l'acquisition d'actions d'une compagnie minière sans être inscrite à ce titre auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF).



L'AMF avait intenté une poursuite pénale à cet égard dans le district judiciaire de Terrebonne en 2015. Selon l'AMF Sylvie Hunter a illégalement agi à titre de conseillère en valeurs en recommandant l'acquisition de titres d'Exploration Lounor inc. à trois reprises auprès de quatre investisseurs.

Sylvie Hunter faisait face à trois chefs d'accusation dans ce dossier.