PLANÈTE FINANCE - La Bourse d'Australie, plus importante place boursière en Australie, a annoncé qu'elle replacerait son système de gestion des transactions par un nouveau système électronique développé autour d'une chaîne de blocs qui réduira les frais et les délais encourus par ses utilisateurs, dès le mois de mars prochain.


Cette nouvelle plateforme est en développement depuis 2016, grâce à un partenariat conclu avec la société américaine Digital Asset Holdings.

Lire aussi : Paiements interbancaires via la blockchain : pas au Canada à court terme

«Depuis le temps qu'on en parle, cette annonce est une première véritable preuve du potentiel concret de cette technologie», résume Blythe Masters, directeur général de Digital Asset, à Quartz.

Ce n'est que le début : le Nasdaq, ainsi que les Bourses de Londres et de Tokyo jonglent avec l'idée d'adopter une technologie similaire.