Zone Experts
ZONE EXPERTS – Dans le présent article, nous présenterons l’importance de la répartition du prix de vente entre les terrains et les bâtiments afin d’établir les incidences fiscales au moment de la disposition d’immeubles locatifs.
ZONE EXPERTS – Nous vivons l’un des cycles haussiers les plus longs de l’histoire. En effet, depuis la crise de 2008-2009, les marchés ont donné aux investisseurs des rendements plus qu’intéressants sans vivre trop de volatilité. À bien des égards, les neuf dernières années ont représenté relativement peu de défis pour les conseillers et ont permis aux investisseurs de dormir en paix… même les plus nerveux d’entre eux.
ZONE EXPERTS – La PME manufacturière fait partie depuis 2014 de la stratégie du gouvernement du Québec pour relancer l’économie de la province. De nombreuses annonces ont été faites depuis ce temps pour réduire leur taux d’impôts et les faire bénéficier de divers avantages fiscaux. En diminuant le fardeau fiscal des PME manufacturières, celles-ci profitent de plus de liquidités qui peuvent servir notamment à investir dans des équipements plus productifs, des technologies innovantes ou dans de la main-d’œuvre qualifiée. En 2018, dans un contexte de pénurie importante de main-d’œuvre, il est essentiel de se rappeler ces avantages.
ZONE EXPERTS - Le régime enregistré d’épargne-études (« REÉÉ ») est sans doute l’un des régimes les plus généreux. En effet, grâce aux différentes subventions pouvant atteindre 10 800 $ par enfant pour financer les études postsecondaires, un parent peut difficilement ne pas tenir compte d'une telle aide.
ZONE EXPERTS - Depuis que Stephen Poloz, gouverneur de la Banque du Canada, a informé en juin dernier le marché de son intention de modifier sa politique monétaire, laissant du même coup entrevoir qu'une hausse de taux était à prévoir lors de la prochaine réunion de la Banque du Canada, les taux obligataires 5 ans ont augmenté de 120 points de base.
ZONE EXPERTS - Cet article est assez différent des précédents, et pour cause. Nous sommes à un tournant de l’évolution des modèles économiques où les communautés, dites, « libres » (j’y mets les légitimes comme les illégitimes) tentent de créer des outils dématérialisés et virtuels. Le but, servir la communauté sans entremise de lobbys industriels (banques, énergies, manufactures, médias…etc.), d’instances règlementaires ou gouvernementales. Il est évident que c’est un voeu pieux, dont l’exécution s’avère boiteuse et gorgée d’intérêts multiples, aussi bien idéologiques que bassement criminels ou purement pécuniaires.
ZONE EXPERTS - Le 2 novembre dernier, le ministre des Finances, Carlos Leitao, déposait le projet de loi no 149. Ce projet de loi propose essentiellement d'appliquer au Régime de rentes du Québec (RRQ) les modifications annoncées plus tôt au Régime de pension du Canada (RPC). Ce projet faisait l'objet de la chronique Perspective retraite du 22 novembre dernier.
ZONE EXPERTS – Nous connaissons tous cette obligation de bien connaître notre client. Elle relève à la fois du domaine règlementaire et déontologique et du jugement professionnel de base.
ZONE EXPERTS – Vos employés sont votre actif le plus important. Sans eux, vous ne pouvez servir vos clients. Votre second plus important actif est votre marque. Sans elle, vous laissez vos concurrents se démarquer.
ZONE EXPERTS – Dans l'ère de la révolution digitale, de l'interdiction prochaine des voitures à combustion et leur remplacement par des voitures électriques, du « Hyper Loop » en construction, des voyages touristiques dans l'espace, de la « blockchain » et de l'évolution culturelle que représente la légalisation de la marijuana, l'histoire se répète de nouveau.
ZONE EXPERTS – Le 18 juillet 2017, le ministre des Finances du Canada annonçait des changements majeurs à la Loi de l’impôt sur le revenu (« L.I.R. ») qui ont eu l’effet d’un ouragan de force 5 pour la communauté fiscale et le monde des affaires.
ZONE EXPERTS - Les portefeuilles plus risqués sont généralement associés à des rendements à long terme prévus supérieurs, mais aussi à une probabilité plus élevée de réaliser d’importantes pertes à court terme, tandis que les portefeuilles à risque moins élevé sont associés à des rendements à long terme prévus moindres, mais aussi à une probabilité moindre de pertes à court terme, voire à long terme.
ZONE EXPERTS - Un bon patrimonial en cadeau peut enrichir non seulement son bénéficiaire ultime, mais de surcroit ceux et celles qui le détiennent tout au long de leur vie.