Les Normes d'hypothèses de projection 2017 de l’Institut québécois de planification financière (IQPF) et du Financial Planning Standards Council (FPSC) sont disponibles depuis le 31 juillet.


 Cet outil, mis à jour annuellement, en est à sa neuvième année de publication.

Un outil pour mieux projeter

Créées dans le but d'outiller les conseillers (planificateurs financiers, conseillers en sécurité financière, etc.) notamment dans l'élaboration de projections de revenus de retraite, leur utilisation demeure entièrement volontaire. L'utilisation de ces Normes vise à protéger à la fois le client et le conseiller dans un esprit d'obligation de méthode plutôt que d'obligation de résultats.

Rédigées à l'origine et mises à jour annuellement par Nathalie Bachand, A.S.A., Pl. Fin., Daniel Laverdière, A.S.A., Pl. Fin. et l'auteur de ces lignes, ces Normes sont disponibles dans leur intégralité, en version française et anglaise, sur le site de l'IQPF. 

Pour consulter les Normes, cliquez ici

Depuis 2015, A. Kim Young, CFP©, FCIA et Patrick Longhurst, CFP©, FCIA participent également aux mises à jour annuelles. Ensemble, ces cinq experts forment le comité de rédaction des Normes.

Rappelons toutefois que ces Normes ne représentent aucunement une prévision à court terme sur les rendements futurs et ne devraient pas être utilisées à cette fin.

Des Normes basées sur des sources crédibles

Dans la préparation de ces Normes, le comité de rédaction des Normes utilise des sources de données externes crédibles, notamment :

  • Les hypothèses utilisées pour l'analyse actuarielle du Régime des rentes du Québec (RRQ);
  • Les hypothèses utilisées pour l'évaluation actuarielle du Régime de pensions du Canada (RPC);
  • Les résultats de l'enquête annuelle des gestionnaires de Willis Towers Watson (auparavant TowersWatson), une firme d'actuaires;
  • La cible d'inflation en vigueur de la Banque du Canada;
  • Pour les normes de rendement, les historiques de rendement sur les 50 dernières années ajustés, pour l'inflation (donc en rendement réel).

L'utilisation d'un grand nombre de sources tendra notamment à éliminer le biais potentiel que chacune d'entre elles pourrait présenter. Aussi, on notera que ces Normes sont résolument axées sur le futur.

Nouveauté pour 2017

Une nouveauté en 2017, un fichier explicatif des calculs menant aux Normes, appelé l'Addenda aux Normes d'hypothèses de projection 2017, est maintenant disponible.

Hypothèses faisant l'objet d'une Norme

Huit paramètres financiers sont directement normés (le taux d'inflation, la croissance du MGA, le rendement des titres à court terme, des titres à revenus fixes et des actions canadiennes, étrangères et de pays émergents et, finalement, le taux d'emprunt). Des Normes sur les CPG et la croissance des salaires peuvent aussi être déduites et sont présentées dans le document complet. 

Enfin une Norme démographique, la Durée raisonnable de décaissement, basée sur l'espérance de vie, est aussi présentée dans le document intégral.

Pour l'année 2017 les principales Normes financières sont :

  • Inflation : 2,00 % 
  • •Croissance du MGA : 3,00 %
  • •Rendement à court terme : 2,90 % 
  • •Rendement des titres à revenu fixe : 3,90 % 
  • •Rendement des actions canadiennes : 6,50 % 
  • •Rendement des actions étrangères (pays développés) : 6,70 % 
  • •Rendement des actions étrangères (pays émergents) : 7,50 %
  • Taux d'emprunt : 4,90 % 

Les ajustements apportés en 2017 par rapport à 2016 consistent essentiellement en une légère diminution des Normes (rendement et inflation) de 10 points de base, d'une diminution de 20 points de base pour les actions de pays émergents et d'une légère augmentation de 10 points de base pour les actions canadiennes.

On notera que ces Normes présentent un rendement à long terme. Par exemple la Norme de rendement à court terme peut paraître élevée, en 2017, à 2,90%. Il faut bien comprendre qu'il s'agit ici d'une hypothèse de rendement sur une très longue période de la composante court terme d'un portefeuille. Il ne s'agit aucunement d'une prévision du rendement d'un placement à court terme pour l'année 2017 ou pour les douze prochains mois.

Ces Normes présentent des rendements avant l'application de frais. Le document intégral présente enfin des exemples de portefeuilles équilibrés, sous différents profils d'investisseurs, avant et après l'application de frais. 

En conclusion

La préparation de projections à long terme (revenus de retraite, transfert de la valeur d'un régime de retraite à prestations déterminées (PD), besoins d'assurance-vie, etc.) va fréquemment s'avérer très sensible aux hypothèses de calcul utilisées. L'utilisation des Normes présentées ici permettra notamment de respecter l'obligation de méthode à laquelle le conseiller est habituellement soumis.

Martin Dupras, a.s.a., Pl.Fin., M.Fisc., ASC
ConFor financiers inc.
Août 2017